Réponse aux « érudits » musulmans qui affirment que Jésus n’est pas Dieu.

Les message que véhiculent les mosquées, les oulémas et autres érudits musulmans, concernant la croyance des chrétiens, nous laissent pantois. Ils tournent les chrétiens en dérision en disant : Quel est ce Dieu qui fait pipi et caca ? Depuis quand Jésus a dit dans la Bible qu’il est le Dieu et adorez-moi et ils finissent par réduire Jésus le parfait, à simple prophète au même rang, que le pécheur travelo, nécrophile, pédophile et criminel qui est Mahomet.

Le seigneur Jésus-Christ crucifié sur la croix.

Sur des questions spirituelles, les musulmans manquent d’ouverture d’esprit, ils dénoncent ce qui est visuel, et ce qui est visuel est de nature du constat, alors que les choses spirituelles sont d’un autre entendement.

Le Coran compare explicitement la création de Jésus à celle d’Adam. « Dieu a crée Adam de poussière, puis il dit soit, et il fut » [Coran 3 :59] et [Coran 3 :52] : « Regarde, devant Allah, Jésus est comme Adam ; il l’a créé de la glaise, puis il lui a dit + sois +, et il était ». Ainsi Jésus fut donc crée de poussière comme Adam. Et le Coran apporte la polémique, il n’en résulte pas pour autant qu’Adam est fils de Dieu.

Nous ne voulons pas non plus polémiquer, pour dire, que le Coran est un livre qui ne vient pas de Dieu, car Dieu affirme, mais ne polémique pas en mettant en avant des comparaisons et en disant « Regarde devant Allah », si ce n’est Mahomet lui-même qui réfléchis et qui le dit …

Mais en faisant cette comparaison entre Adam et Jésus, le Coran passe sous silence, la présence de Jésus à côté de Marie comme époux et la conception virginale de Jésus par Marie, toutefois, le Coran désigne Jésus par « fils de Marie ».

Répondons aux questions que posent les musulmans ….

1) DIEU A-T-IL EU DE RELATION SEXUELLE AVEC MARIE POUR QUE JÉSUS SOIT FILS DE DIEU ?

Le terme « Fils de Dieu » ne suppose en aucun cas que Jésus aurait été conçu suite à une relation physique entre Dieu et Marie. La Bible affirme que Jésus fut conçu par la vertu de la seule puissance de Dieu lui-même, et non par une quelconque intervention humaine ou physique.

Quand l’ange Gabriel apparut à Marie, il lui dit : « Voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut (Dieu) » [Luc 1 :31-32]. Trente ans après sa naissance, durant son ministère terrestre, Jésus dit à un homme : « Crois-tu au Fils de Dieu ? » L’homme répondit : « Qui est-il afin que je croie en lui ? » Et Jésus lui dit : « Tu l’as vu et celui qui te parle, c’est lui » [Jean 9 :35-37].

Dire que Jésus est le « Fils de Dieu », ne doit absolument pas être entendu dans un sens génétique et naturel. Cela ne veut pas dire, que Dieu s’est marié à Marie ou a eu une relation physique avec elle pour donner naissance à Jésus. Dire ou même penser une telle chose est un blasphème que commet les musulmans. Le sens est beaucoup plus profond que ce que pensent les musulmans. Les prophètes Abraham, Isaac, Moïse, David et Ésaïe ont, quant à eux, bien compris le vrai sens de l’expression : « Fils de Dieu ».

2) MONTREZ-NOUS DANS LA BIBLE OÙ JÉSUS DIT EXPLICITEMENT QU’IL EST FILS DE DIEU ?

À plusieurs reprises, Jésus a affirmé qu’il est le Fils (unique) de Dieu. Un jour, il demanda à ses disciples : « Qui dites-vous que je suis ? » Une question à laquelle Simon Pierre répondit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ». Jésus reprenant la parole, lui dit : « Tu es heureux, Simon ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux » [Matthieu 16 :15-17]. À son arrestation, ses détracteurs religieux lui demandèrent : « Tu es donc le Fils de Dieu ? » À cela, Jésus répondit : « Vous le dites, je le suis » [Luc 22 :70]). Ils l’accusèrent aussitôt de blasphème et exigèrent sa crucifixion.

Dans d’autres passages, Jésus s’est adressé à Dieu en l’appelant : « Mon Père » (Abba), prouvant par cela qu’il était bel et bien le Fils (unique) de Dieu. Il a dit : « Mon Père  vous donne le vrai pain du ciel … Tout ce que le Père me donne viendra à moi, et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi … La volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour » [Jean 6 :33, 37, 40]. Ailleurs, Jésus dira à ses disciples : « Celui qui m’a vu a vu le Père … Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi » [Jean 14 :1-11].

Un jour, les Juifs l’interpellèrent et lui demandèrent : « Si tu es le Christ, dis-le nous franchement ».  Jésus leur répondit : « Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Moi et le Père, nous sommes un ».  Alors les Juifs prirent des pierres pour le lapider. Mais Jésus leur dit : « Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres venant de mon Père; pour laquelle me lapidez-vous ? » Les Juifs lui répondirent : « Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu ». Jésus leur répondit : « N’est-il pas écrit dans votre loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux ? Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l’Écriture ne peut-être anéantie, celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites : Tu blasphèmes ! Et cela parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu » [Jean 10 :22-36].

3) MONTREZ-NOUS DANS LA BIBLE OÙ JÉSUS DIT EXPLICITEMENT QU’IL EST DIEU ?

Les déclarations concernant la divinité de Jésus sont le plus souvent indirectes,  elles sont prouvées par les actes de Jésus. Comme dans ce récit où Jésus pardonne les péchés d’un paralytique, provoquant l’interrogation des scribes dans [Marc 2,7] : « Pourquoi cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés sinon Dieu seul ? » (aussi en [Luc 5,21] ).

Ou encore, d’une manière indirecte aussi, Jean relate cette parole post-pascale de Thomas avec [Jean 20,28] : « Thomas lui répondit : + Mon Seigneur et mon Dieu + », où Jésus est appelé Seigneur et Dieu, sans qu’il y ait de rectificatif de la part de Jésus ou du narrateur. En d’autres circonstances, Jésus a aussi été adoré comme Dieu lui-même (Cf. [Matthieu 14 :33] ; [Matthieu 15 :25] ; [Luc 24 :52] et [Jean 9 :38].

Dans sa première lettre à Timothée, l’apôtre Paul écrit : « Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : Dieu a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire » [1 Timothée 3 :16].

Écrivant à l’église de Colosses (en Turquie moderne), Paul leur dira : « Qu’en Christ habite corporellement toute la plénitude de Dieu » [Colossiens 2 :9]). À une autre église, Paul dira : « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal à Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes » [Philippiens 2 :5-7].

Et comme dit plus haut, Jean, un des disciples de Christ a écrit : « Au commencement était la Parole  … Et la Parole était Dieu… et la Parole a été faite chair et a habité parmi nous » [Jean 1 :1, 14].

4) QUI A DIRIGÉ LE MONDE LORSQUE DIEU ÉTAIT SUR TERRE ?

Lorsque Dieu parla à Moïse dans le buisson ardent ici sur terre, a-t-il cessé d’être Dieu ? Bien sûr que non ! Dieu ne peut être limité par quoi que ce soit. Lorsque Dieu s’est révélé dans un corps humain, il n’a pas du tout été limité par cette humanité. Il continua de régner sur cet univers, il continua d’être ce qu’il a toujours été (à savoir Dieu), mais en Jésus, il devint ce qu’il n’était pas auparavant (homme).

Il est 100% Dieu et 100% homme, pleinement Dieu et pleinement homme. La Personne divine a pris sur elle la nature humaine. Humainement, il serait impossible de percer ce mystère et de comment cela s’est passé, mais le concept est réel et peut être accepté par la foi. Il est clair que Dieu a la puissance d’ajouter à sa personne la nature humaine, et le faire de sorte, à unir deux natures en une seule Personne, sans cesser d’être Dieu.

Une illustration nous aidera à mieux saisir la pensée. Prenons par exemple une lampe et plaçons-la dans une niche en verre. Est-ce que le verre de cristal va limiter sa luminosité ? Non ! Au contraire, de par son reflet éblouissant au contact du verre, celui-ci va briller de plus belle. De même, lorsque Dieu devint un homme en la personne de Jésus-Christ, le corps qu’il a pris, ne l’a pas empêché de continuer d’être Dieu, ce qu’il a toujours été et le restera pour toujours.

Jésus dit : «  Je suis la lumière du monde ». Dieu devint ce qu’il n’était pas auparavant en la personne de Jésus, un homme ; tout en continuant de resplendir de sa gloire et de gouverner l’univers entier. C’est ainsi qu’il a voulu se révéler de manière encore plus évidente et claire afin que le monde puisse le connaître.

5) JÉSUS N’ÉTAIT-IL PAS QU’UN SIMPLE PROPHÈTE ?

Jésus a posé la même question à ses disciples : « Qui dit-on que je suis, moi le Fils de l’homme ? » [Matthieu 16 :13]. Les disciples répondirent : « Les uns disent que tu es Jean Baptiste ; les autres, Elie ; les autres Jérémie, ou l’un des prophètes » [Matthieu 16 :14].

Aujourd’hui comme hier, il y a de ceux qui ne voient en Jésus qu’un simple enseignant ou un prophète. De nouveau, Jésus demanda à ses disciples : « Et vous, qui dites-vous que je suis ? » [Matthieu 16 :15]. À cela, l’apôtre Pierre répondit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » [Matthieu 16 :16]. Dans les faits, c’est comme si Pierre disait : « C’est vrai que les gens disent que tu es un prophète, mais pour moi, tu es bien plus qu’un prophète. Tu es le Fils de Dieu ! ». La réponse de Jésus à Pierre est de la plus grande importance : « Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux » [Matthieu 16 :17].

La Bible fourmille de preuves que Jésus est à la fois Homme et Dieu (l’incarnation du verbe de Dieu). Toute sa vie durant, il a prouvé cela par des attributs éternels et des caractéristiques exclusives à Dieu :

– Lui seul nous révèle la vraie nature de Dieu.

– Il a parlé et posé des actes uniques à Dieu.

– Il possède des noms divins. Il peut pardonner les péchés et transformer des vies.

– Il est Un avec Dieu dans une unité parfaite.

– Il peut tout faire, il sait toutes choses, il est juste et droit. Il est le seul à être et avoir vécu sans péché.

– Le Coran témoigne de sa nature sans péché (Sourate dite de Marie 19).

Rappelez-vous des nombreux miracles qu’il a accomplis : Il a ressuscité des morts, guéri des paralytiques, des aveugles, des muets et purifié des lépreux. Il a chassé des démons, apaisé la tempête, nourri des milliers de personnes avec cinq pains et deux poissons.

À la fin, pendant que ses disciples le regardaient, il fut enlevé au ciel du milieu d’eux. Il n’a jamais reproché à ceux qui l’adoraient de le faire, acceptant leur adoration comme quelque chose de tout à fait normal ! N’est-ce pas là des preuves indéniables de sa divinité !

6) POUR CONCLURE : VOICI LES ATTRIBUTS DIVINS DE JÉSUS DANS LES ÉCRITURES

Sept cents ans avant la naissance de Jésus-Christ, le prophète Ésaïe l’annonça en ses termes : « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; on l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix » [Ésaïe 9 :5].

Le même prophète Ésaïe enchaîne en nous disant que le Fils qui viendra sera appelé :

– Admirable (Merveilleux)

– Conseiller

– Dieu Puissant

– Père Éternel

– Prince de la Paix

Ainsi, longtemps avant que le petit enfant Jésus ne pousse son premier cri dans une mangeoire à Bethléhem, le prophète Esaïe avait prédit qu’il serait unique. Un enfant né d’une femme, humain, oui ; et en même temps, Dieu.

Quand on demande aux juifs, qui aurait pu être appelée « Fils de Dieu » prophétisé dans [Ésaïe 9 :5], ils répondent sans hésiter : « Il sera quelqu’un de divin – égal à Dieu, n’étant autre que Dieu ».

Nerrati.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s